Skip to content

[Bâtiment] Carrossier – Une question de circulation

Nos porteurs sont très sollicités et ils ne ménagent pas leurs efforts pour transporter les marchandises jusqu’aux bâtiments qui les réclament. Raison de plus pour leur donner un coup de main. Fabriquons-leur des charrettes pour leur faciliter la tâche… et aussi augmenter notre capacité de transport. Pour ce faire, il nous faut un carrossier.

La charrette à bras est le moyen de transport le plus rudimentaire. Plus tard, elle sera remplacée par une charrette tirée par un animal, capable de véhiculer beaucoup plus de marchandises à la fois.  Mais attention : les charrettes ne sont pas tout-terrain. Elles auront besoin de routes pour circuler.

Le carrossier peut être construit au niveau de bourg (). Il peut être amélioré deux fois.

Au niveau de bourg, la simple charrette à bras peut être fabriquée avec du bois de feuillu et des roues en bois. Elle circule sur des chemins de terre et transporte 2 ressources.

Au niveau de village, c’est la charrette à mule qui est débloquée. Elle nécessite une mule produite à l’élevage, ainsi que des roues cerclées de fer. Les charrettes à mule ne peuvent circuler que sur des routes en gravier mais transportent 5 ressources à la fois.

Enfin, au niveau de ville, ce sont des charrettes à bœuf qui peuvent être fabriquées. Ces charrettes sont capables de transporter jusqu’à 8 ressources et ne peuvent circuler que sur des routes pavées. Comme les mules, les bœufs sont produits à l’élevage. Quant aux charrettes elles-mêmes, elles nécessitent des roues cerclées d’acier.

Rien ne nous oblige à améliorer tout notre réseau routier d’un seul coup. Le mieux, c’est encore de privilégier les routes les plus empruntées et où l’utilisation de charrettes aura le plus d’impact : les nouveaux avant-postes en cours de construction, les secteurs avec de nombreuses chaînes de production, etc. Vous pouvez aussi utiliser différentes routes et charrettes pour orienter la circulation. Les routes secondaires sont parfois très utiles.

Soyez le premier à commenter