Skip to content

[Building] Hôtel de la monnaie

Dans notre nouvelle série, « Informations sur les bâtiments », nous allons nous intéresser de plus près aux divers bâtiments de The Settlers. Il s’agira de décrire la vocation des bâtiments, les marchandises qu’ils utilisent et productions, ainsi que leurs niveaux d’amélioration.

Nous avons déjà parlé du récolteur dans notre blog sur l’hôtel de ville et vous savez déjà ce qu’il y a à savoir sur les bûcherons et les pêcheurs… alors commençons par un autre bâtiment.

L’un des nombreux moyens de convaincre d’autres Settlers de rejoindre nos nouvelles colonies, comme nous l’avons déjà vu sur notre blog consacré à la population, c’est de frapper des pièces dans un hôtel de la monnaie. L’hôtel de la monnaie devient disponible dès que nous avons construit un hôtel de ville et débloqué les bâtiments de niveau 2. Nos pièces sonnantes et trébuchantes persuaderont les Settlers des pays lointains que notre colonie est la plus bel endroit où vivre.

L’hôtel de la monnaie commence au niveau de village et peut être amélioré deux fois pour permettre à chaque fois de frapper des pièces de valeur supérieure.

Au niveau de village, deux ouvriers produiront des pièces de cuivre.

Au niveau de ville, un 3e ouvrier se joindra au personnel pour produire des pièces d’argent en plus ou à la place des pièces de cuivre.

Au niveau de cité, ils seront quatre à participer à la production. Ils pourront désormais frapper de précieuses pièces d’or !

Tôt dans la partie, les pièces de cuivre feront bien l’affaire, mais plus tard, il faudra en passer par les pièces d’argent puis les pièces d’or pour attirer d’autres Settlers. Les besoins en ressources évoluent. De ce fait, vous devrez placer vos nouveaux hôtels de la monnaie plus près de leurs ressources respectives… sauf si vous avez la chance de trouver les trois ressources très près les unes des autres.

C’était la première de nos introductions aux bâtiments. Ce format vous plaît ? Y a-t-il autre chose que vous voudriez savoir, ou bien avez-vous de suggestions sur ce que nous pourrions faire autrement dans nos prochains articles ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Soyez le premier à commenter