Skip to content

Catégorie : Guide

[Guide] The Settlers 7 : À l’aube d’un nouveau royaume

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le dernier opus de l’History Collection : The Settlers 7 !
Cet épisode intègre des cycles économiques plus complexes que dans les deux précédents jeux Settlers et introduit plusieurs innovations, comme les secteurs et les points de victoire.

Ville fluviale :

La carte « Ville fluviale » est parfaite pour commencer sans trop de difficultés – en plus de la campagne.

Choisissez l’IA « Countrybumpkin Rupert » au niveau « Facile » pour commencer en douceur.
Comme vous le voyez, vous avez déjà deux secteurs au début de la partie. Au niveau de l’espace, vous pouvez donc voir venir un bon bout de temps, mais c’est un problème récurrent à gérer dans The Settlers 7.

Commençons avec la stratégie classique à adopter en début de partie dans le premier secteur : construisez un pavillon, puis associez-lui un bûcheron, un forestier et une scierie. Vous aurez besoin d’un deuxième pavillon pour construire une cabane de chasseur. Il n’en faut pas plus d’une : vu la faible quantité de gibier dans le secteur de départ, ce serait dilapider des ressources pour rien. Maintenant, réglez la nourriture dans la cabane du chasseur sur « nourriture raffinée ». Nous y reviendrons à la fin de ce guide.

Conseil: une fois que vous avez construit ces bâtiments, il est recommandé de définir le lieu de travail pour le forestier et le chasseur pour qu’ils sachent où travailler.

Ensuite, construisez un abri de montagne associé à trois carrières sur le gisement de pierre. Contrairement au chasseur, vous pouvez construire autant de mines et carrières que vous voulez. Plus vous en construisez, plus vous obtenez de ressources.

Pour faire bon usage au gibier du chasseur, construisez votre première noble demeure, à laquelle vous annexerez deux bouchers. Vous devrez aussi lui procurer de la « nourriture raffinée ».

Routes et porteurs :
Au sud de votre château coule une charmante rivière riche en poissons. Mais avant d’aller taquiner le poisson, il faut aménager une route. Puisque le trajet jusqu’à la rivière est assez long, vous auriez intérêt à construire un entrepôt à mi-chemin.

Dans The Settlers 7, l’entrepôt a une fonction très comparable aux drapeaux de The Settlers I et II :
Des porteurs circulent entre les entrepôts : ils acheminent des marchandises d’un entrepôt à l’autre. Par contre, un entrepôt abrite toujours plusieurs porteurs (et vous pouvez les améliorer ultérieurement). Vous aurez donc besoin de beaucoup moins d’entrepôts que de drapeaux.

Conseil: pour développer une économie efficace, construisez toujours des entrepôts au centre de vos secteurs, ainsi qu’aux frontières entre les secteurs. Dans les secteurs plus vastes, vous aurez peut-être besoin d’entrepôts en plus.

Ensuite, vous pourrez construire un pavillon avec trois pêcheurs sur la zone de pêche. Pour mettre en œuvre la production de pain, il vous faudra une ou deux fermes céréalières (il leur faut beaucoup d’espace pour les champs !), un moulin à vent et une boulangerie.

Plus de prestige !
Dans The Settlers 7, c’est le « prestige » qui permet de débloquer de nouveaux bâtiments. Pour atteindre le niveau de prestige suivant, il vous manque deux points de prestige en début de partie. Construisez deux grands objets de prestige (il ne leur faut que de la pierre) et vous pourrez débloquer votre première option de prestige.

En récompense, vous pourrez choisir de débloquer la forteresse, le comptoir commercial ou l’église. Cette décision détermine la branche économique que vous allez développer dans la suite de la partie ! Dans ce guide, nous allons opter pour l’église et la construire dans une zone où l’espace ne manque pas (!). Votre deuxième secteur est tout indiqué.

Pourquoi nous faut-il autant d’espace ? Vous pouvez ajouter des extensions de prestige aux trois bâtiments spéciaux. Elles sont moins coûteuses que les objets de prestige, mais il leur faut beaucoup d’espace.

Par contre, assurez-vous que la construction du bâtiment spécial ne contrarie pas le développement de l’économie. Utilisez l’aperçu logistique si vous voulez changer l’ordre de construction :

Occuper de nouveaux secteurs :
Au début de la partie, vous avez 10 pièces. Vous pouvez les dépenser pour recruter des soldats sans disposer d’une caserne. Recrutez deux piquiers et un mousquetaire à la taverne et affectez-les à votre général.

En comptant les quatre soldats de départ, vous avez désormais 7 soldats. Suffisant pour conquérir les deux secteurs adjacents, ou nord-ouest et au sud-est. Dans ces secteurs, vous pourrez extraire du charbon et du fer que vous transformez dans la fonderie de fer. Construisez trois bâtiments par matériau brut. L’espace disponible est suffisant, pourvu que vous l’optimisiez.

Plus tard, n’oubliez pas d’utiliser des géologues dans les mines pour reconstituer les gisements épuisés !

D’abord, utilisez des matériaux bruts pour fabriquer des outils. Paramétrez l’option de production de l’outilleur sur « À la demande ». Sinon, vous risquez d’avoir une production d’outils excessive et qui privera le forgeron de ressources.

En général, il y a plusieurs points importants à prendre en compte pour conquérir un secteur :
• Pour la formation de soldats, vous aurez besoin d’armes et d’or. Plus tard, les chevaux et les roues auront aussi leur importance.
• Avant d’attaquer un secteur, vérifiez s’il est défendu par des tours.
• Si vous développez la technologie de l’espionnage avec l’aide de vos prêtres, vous pourrez inspecter les unités adverses.
• Si vous choisissez l’option militaire, recrutez un général plus fort à la taverne le plus tôt possible et affectez-lui des soldats.
• Vous pouvez vous emparer des secteurs neutres même sans disposer d’une armée. Envoyez des moines ou des marchands, selon la branche que vous avez choisie.

Conseil d’expert :
Développer une économie efficace dans The Settlers 7, c’est une question de chiffres et de calcul !
C’est notamment valable pour la production de nourriture. Un exemple basé sur le chasseur et la production de saucisses :

Chasseur :
Pas de nourriture -> Production : viande x1
Nourriture ordinaire -> Alimentation : pain x1 : Production : viande x2 (approvisionnement externe)
Nourriture raffinée -> Alimentation : saucisse x1 ; Production : viande x3 (auto-approvisionnement)

Boucherie :
Nourriture ordinaire -> Alimentation : pain x1 ; Production : saucisse x1 (approvisionnement externe)
Nourriture raffinée -> Alimentation : saucisse x1 ; Production : saucisses x2 (auto-approvisionnement)

Si vous calculez les six combinaisons possibles, vous constaterez qu’on obtient le meilleur rendement quand les chasseurs et les bouchers sont paramétrés sur « nourriture raffinée », comme nous l’avons fait dans ce guide.

Chasseurs et bouchers sur « nourriture raffinée » :
viande x3 (production) – saucisse x1 (alimentation) => saucisses x3x2 (production) – saucisses x3 (alimentation) => Chaque cycle +2 saucisses !

Pour les autres bâtiments de production (porcherie, moulin à vent, boulangerie, etc.), la combinaison parfaite peut changer du tout au tout. Alors si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter nos joueurs vétérans sur le forum ou sur Discord.
Et si vous ÊTES un joueur vétéran et que vous voulez partager vos trucs et astuces, laissez-les dans les commentaires ci-dessous, sur les forums ou sur Discord.

Leave a Comment

[Guide] The Settlers Bâtisseurs d’empire History Edition

Si vous venez d’acheter l’History Collection ou que vous jouiez dans l’idée d’essayer The Settlers 6 – Bâtisseurs d’empire, nous avons rédigé le guide qu’il vous faut ! Lisez ce qui suit pour avoir un bref aperçu du jeu et quelques conseils pour démarrer du bon pied.

Vous remarquerez plusieurs différences avec les jeux précédents qui nécessiteront d’adopter une autre approche pour établir une colonie prospère. Vous aurez non seulement besoin de vous approvisionner en matières premières simples, comme le bois et la pierre, mais aussi de fournir en nourriture la totalité de vos Settlers, quelle que soit leur profession. Vos colons auront divers besoins supplémentaires, comme des vêtements, des produits de lavage ou des loisirs.

C’est seulement lorsque ces besoins seront satisfaits que vous pourrez débloquer de nouveaux bâtiments et unités militaires. Les routes sont primordiales pour accélérer la livraison des matériaux et les améliorations de bâtiments pour augmenter la productivité.

Pour vous agrandir, vous devez vous emparer de nouveaux secteurs sur la carte. Ces secteurs disposent aussi des ressources qui vous manquaient dans votre territoire de départ. Ce qui veut dire que le plus gros de votre économie sera distribué entre plusieurs secteurs et devra être protégé contre les assauts ennemis.
Abordons quelques aspects plus en détail.

Les débuts

Au début de la partie, votre aurez votre entrepôt, votre église et votre château directement reliés au marché. La première chose à faire, c’est de placer deux bûcherons pour assurer votre approvisionnement en matériaux de construction et de pourvoir à vos besoins en nourriture avec des chasseurs ou des pêcheurs. Vos ouvriers livreront les matières premières à votre entrepôt, mais le poisson et la viande devront respectivement être fumé et transformé en saucisses avant d’être consommés par vos Settlers.

Sur la carte, identifiez les symboles de chaque ressource pour savoir ce que vous pouvez produire dans votre premier secteur.

Maintenant que la question de l’approvisionnement en nourriture est réglée, passons à un autre besoin : l’hygiène. Pour ce faire, vous devrez construire une savonnerie (qui exploite les mêmes ressources que le boucher) ou un fabricant de balais, qui nécessite du bois. Vous pouvez bien sûr placer les deux types de bâtiments, selon le type et la quantité de ressources dont vous disposez.

Ensuite, vous devriez songer à prospecter en quête de pierre et de fer. Vous devriez aussi penser à vous agrandir ! En bref : partez explorer !

Choisissez votre héros et envoyez-le explorer l’un des secteurs voisins. Dès que vous y accéderez, la carte sera dévoilée. Vous pourrez ainsi voir quelles opportunités vous réserve ce nouveau secteur. Si vous avez trouvé ce que vous cherchiez, placez une tour depuis le menu, en bas à droite de l’écran, avec votre héros sélectionné.

Desservez cette tour avec des routes pour assurer un transport plus rapide. De manière plus générale, faites-en autant avec tous les bâtiments.

Héros

Une fois vos installations de base créées et que vous avez exploré un secteur ou deux, concentrez-vous sur vos héros. Ils sont non seulement beaucoup plus forts que le soldat moyen, mais en plus, chacun d’eux possède une capacité spéciale : par exemple, Elias le marchand peut vous procurer de la nourriture en plus, tandis qu’Alandra peut soigner les Settlers malades.

Vous aurez aussi besoin de votre héros pour diverses interactions avec le monde, comme construire des tours pour conquérir de nouveaux secteurs, interagir avec des joueurs IA pour certaines missions ou explorer des ruines, des mines ou d’autres lieux sur la carte.

Pour débloquer d’autres bâtiments et unités, vous devrez promouvoir votre héros, ce qui veut dire lui décerner un nouveau titre. Pour ce faire, vous devrez cliquer sur le bouton qui surmonte la mini-carte. Vous verrez s’afficher les conditions à réunir pour ce nouveau titre, à savoir un nombre de Settlers, un niveau de château ou une quantité de ressources spécifiques. Si ces conditions sont réunies, cliquez sur le bouton approprié et votre héros sera ravi, de même que vos Settlers !

Puisque chaque titre débloque de nouveaux bâtiments et produits, vous devez d’emblée tâcher de remplir ces conditions pour commencer à progresser assez vite et pouvoir ainsi construire des remparts et recruter des soldats.

Stratégies avancées

Les nouveaux bâtiments augmenteront vos capacités de production, mais c’est une autre mécanique de gameplay qui nous intéresse : les améliorations de bâtiments. Elles permettront d’affecter un nouvel ouvrier aux bâtiments (et donc d’augmenter votre productivité) et, à plus haut niveau, de débloquer des chariots qui permettront à vos Settlers de transporter leurs marchandises plus rapidement.

Si en plus vous disposez d’un bon réseau routier et améliorez ultérieurement vos sentiers de terre battue en route, vous ferez en sorte que toutes vos ressources arrivent en ville en temps et en heure pour être transformées, qu’il s’agisse de pain, de vêtements ou d’épées pour vos soldats.

Quand vous aménagez votre ville et construisez vos bâtiments de production, ne perdez pas de vue votre environnement. Assurez-vous d’utiliser tout l’espace disponible et de placer les bâtiments d’une même famille de production tout près les uns des autres. Plus tard dans le jeu, vous voudrez sans doute dresser des remparts autour de votre centre-ville. Assurez-vous de choisir les bons emplacements.

Armée et réputation

Tant qu’on y est, parlons-en : l’armée.

Vous pouvez former des épéistes et des archers dans leurs casernes respectives, ainsi que 3 types d’engins de siège différents. Ces machines doivent être servies par tout un groupe de soldats. N’oubliez pas : pour débloquer le bâtiment dont vous aurez besoin, il vous faudra peut-être décerner un nouveau titre à votre héros.

Plus votre ville gagne en réputation (en haut à gauche), plus vos soldats sont forts. Si elle décline de trop, ou si vous perdez l’un de vos bâtiments principaux (château, église ou entrepôt), vous perdez la partie.

Pour gagner en réputation, améliorez vos bâtiments principaux, offrez à vos Settlers plusieurs variétés de vêtements, d’aliments et d’embellissements. Vous pouvez aussi organiser des événements spéciaux, comme des festivals, des sermons religieux, ou proposer à vos Settlers des articles de luxe, comme du sel et des teintures.

Les attaques ennemies, la pénurie de nourriture ou des impôts élevés se ressentent sur votre réputation. Tâchez d’avoir assez de marchandises en stock pour combler les besoins de vos Settlers et pratiquez le commerce pour vous procurer des articles rares.

Si c’est un peu trop théorique pour vous et que vous préférez la pratique, jouez la campagne solo de The Settlers 6, qui fait aussi office de didacticiel. Cette campagne vous familiarisera avec toutes les ficelles du jeu.

Vous avez des conseils que vous voudriez partager avec les autres joueurs ? Ou peut-être que vous démarrez dans The Settlers 6, auquel cas vous avez des questions ou besoin de conseils ? Vous cherchez une partie multijoueur ? N’hésitez pas à en discuter dans les commentaires.

Leave a Comment

[Guide] The Settlers Heritage of Kings – History Edition

Suite aux guides précédents, il est temps de vous familiariser avec le monde de Dario dans The Settlers 5.

Comme vous l’aurez sûrement remarqué, certains changements fondamentaux sont intervenus depuis les précédents jeux The Settlers :

  • The Settlers 5 exploite un système de contrôle direct pour les unités, comme dans un jeu de stratégie en temps réel.
  • Les cycles de marchandises ne sont pas directement visibles dans le jeu. Au lieu de quoi, toutes les marchandises sont directement placées dans une réserve globale, que des raffineurs peuvent en outre dupliquer ultérieurement.
  • Dans The Settlers 5, il n’y a pas d’IA en tant que telle qui construit les maisons et aménage les villes d’elle-même. À la place, vous aurez affaire à des hordes d’ennemis scriptées et récurrentes. Ainsi, en mode Solo sur les cartes purement multijoueur, vous restez seul.

Votre première colonie :

Ci-dessous, vous aurez droit à une brève introduction à la construction de votre première colonie sur une carte Solo.
Pour commencer, cliquez sur un serf et confiez-lui une tâche. Sur de nombreuses cartes, il faut d’abord songer à construire votre centre-ville.
Pour ce faire, sélectionnez le serf, cliquez sur le drapeau depuis le menu de construction,
puis sur le « site » existant sur la carte pour y construire votre centre-ville. Vous pouvez aussi affecter plusieurs serfs à chaque site de construction pour accélérer la manœuvre.

Extraction des ressources :

une fois construit votre centre-ville, vous pouvez vous atteler à collecter des ressources.
Vos serfs peuvent recueillir des ressources de base, comme le bois.
D’autres ressources, comme l’argile et la pierre, sont accessibles sous forme de simples gisements que vos serfs peuvent exploiter. Vous pouvez aussi en trouver dans de vastes puits de mine et carrières. Vous pouvez aménager des fosses sur ces emplacements pour extraire ces ressources plus rapidement que ne le feraient vos serfs.

À présent, sélectionnez une poignée de serfs et envoyez-les vers les arbres voisins, ainsi que vers les gisements de pierre et d’argile. Vous pouvez recruter des serfs en plus dans le château (symbole de main).

Conseil : contrairement à la plupart des RTS, les serfs n’ont pas à livrer les ressources au centre-ville. En clair, peu importe à quelle distance du centre-ville vous les expédiez ! C’est la même chose pour les fosses.

Le premier cycle de marchandises :
The Settlers 5 repose sur la mise en œuvre de plusieurs mini-cycles. Chaque ouvrier a besoin d’une demeure pour s’y reposer et d’une ferme pour l’approvisionner en nourriture. Chaque demeure ou ferme peut subvenir aux besoins de plusieurs Settlers.

Par la suite, construisez une hutte et une ferme sur un emplacement vacant.

Remarque importante : le fermier a lui aussi besoin de se nourrir et de se reposer. Ainsi, dans les deux bâtiments, le fermier occupe d’emblée un emplacement.

À présent, construisez une université près de la demeure et de la ferme. C’est le bâtiment le plus important du début de partie, car c’est là que vous pouvez développer toutes les autres options de construction.

Une fois l’université construite, vous pouvez aussitôt y développer la « construction ». Profitons-en pour nous pencher sur une importante fonction de l’interface :

Cette information indique combien il vous manque de logements et de fermes. Comme vous le constatez, l’université a besoin de plus d’espace de logement que n’en propose une simple hutte.

Mais pour l’instant, ne vous en souciez pas. Les recherches prendront un peu plus de temps, c’est tout. Les ouvriers qui n’ont pas d’endroit où dormir passent la nuit autour d’un feu de camp et sont moins efficaces.

Si vous avez découvert une carrière de pierre et une d’argile, construisez une demeure et une ferme à côté de chaque. Ensuite, construisez des fosses sur chaque site. N’oubliez pas qu’une ferme offre plus d’espace aux ouvriers qu’une simple hutte et que vous pourrez améliorer vos bâtiments plus tard dans le jeu.

Le raffinage :

L’étape suivante, c’est la « transformation » des ressources. Dans The Settlers 5, vous pouvez raffiner vos marchandises, ce qui revient à les multiplier.

Ainsi, la construction d’une scierie est cruciale, car contrairement à l’argile et à la pierre, vous ne pouvez pas exploiter le bois avec l’aide d’une fosse !

Construisez une scierie avec une demeure et une ferme à proximité de votre château. Les artisans qui travaillent sur place sont les premiers à recevoir leurs marchandises. Elles ne proviennent pas des bûcherons, comme on pourrait s’y attendre, mais de votre réserve globale. En clair, les artisans prélèvent directement leurs ressources au château (et plus tard, dans les entrepôts/marchés).

Au fil de la partie, vous pourrez aussi développer à la scierie des améliorations pour vos soldats, une fois que vous l’aurez améliorée.

  • Vous pouvez débloquer tous les bâtiments du jeu pour accéder à des options de construction supplémentaires et offrir davantage d’espace.
  • Les améliorations seront particulièrement utiles pour les huttes et les fermes ultérieurement dans le jeu.

Et voilà, vous avez construit votre toute première colonie.

Vos héros :

Les personnages jouables ont un rôle crucial dans The Settlers 5. Ils possèdent tous des capacités spéciales qui peuvent peser sur le cours d’une bataille.
Par exemple, Dario peut utiliser son faucon pour explorer la carte. Vous pouvez ainsi adopter une perspective spéciale pour voir le monde par les yeux du volatile.
En outre, Dario dispose d’une autre capacité pour effrayer ses ennemis et les repousser brièvement.

Pour conclure, quelques derniers conseils :

  • Concentrez-vous sur la construction de bâtiments de raffinage, à savoir : la scierie, la briqueterie et le tailleur de pierre, ainsi que la forge et la hutte d’alchimiste qui apparaissent plus tard dans le jeu.
  • Construisez ces bâtiments à proximité du château ou des entrepôts pour raccourcir les trajets.
  • Les hordes ennemies attaqueront jusqu’à ce que vous détruisiez leurs campements. Vous devrez donc élever des défenses solides. Des tours, notamment, mais aussi des soldats et ce, dès le début.

Vous avez d’autres conseils à partager ?  Des stratégies secrètes ? Ou peut-être un guide de la campagne Solo, au format vidéo ou écrit ? Partagez-les dans les commentaires pour aider les joueurs qui débutent dans le jeu !

Leave a Comment

[Guide] The Settlers IV History Edition

Nous voilà en 2001, pour la sortie de The Settlers 4. Un mystérieux ennemi est apparu : la Tribu Sombre. Ce n’était pas seulement votre peuple qui était menacé, mais tout l’univers des Settlers.

Pour vous aider à relever ce défi, nous avons rédigé un autre guide à votre attention. Les conseils du dernier article restent applicables, puisque plusieurs des mécaniques de jeu ne dépayseront pas beaucoup les joueurs de The Settlers 3. Mais nous avons intégré quelques nouveautés bien spécifiques à The Settlers 4.

Métallurgie :

Le métal joue un rôle central dans l’économie de votre colonie. La meilleure preuve, c’est que presque toute la production de l’industrie alimentaire est destinée à vos mineurs. Ensuite, les outils et armes produits par votre industrie lourde sont indispensables au bon fonctionnement de vos colonies et dépendent des matières premières produites par les mines.

Au total, il y a 5 types de mines, dont 3 seulement sont directement liés à l’industrie métallurgique : les mines d’or, de fer et de charbon. Les deux autres mines produisent du soufre, que les Mayas utilisent pour fabriquer leurs munitions, et la pierre, nécessaire à l’industrie du bâtiment et qu’on peut aussi obtenir en construisant des cabanes de tailleur de pierre. Avant de tirer un trait sur les deux dernières ressources, ne perdez pas de vue que les marchandises superflues peuvent être vendues.

C’est dans les mines d’or et de fer qu’on extrait les minerais, qui sont ensuite transformés pour obtenir les métaux. Pour ce faire, vous avez besoin du charbon extrait dans la mine de charbon. La fonderie produit les lingots de métal qu’utilisent votre atelier d’outilleur et votre forge d’armement. N’oubliez pas non plus que ces bâtiments ont aussi besoin de charbon pour fonctionner.

Les lingots d’or de la fonderie d’or sont un moyen de paiement. Vous en aurez besoin pour construire des temples et des ornements, ainsi que pour former des soldats de niveau supérieur.

Ornements :

quand on voit à quel point vos Settlers travaillent dur, vous conviendrez que le moins qu’on puisse faire, c’est de leur offrir un cadre de vie à la hauteur. Si vous investissez dans des ornements, vous embellirez votre colonie et participerez au bien-être de vos Settlers. Mais ce n’est pas tout : vos soldats mettront eux aussi plus de cœur à l’ouvrage s’ils sont fiers de leur colonie.

Vous risquez d’avoir un choc quand vous verrez ce que coûtent les ornements. Mais que ça ne vous dissuade pas d’investir ! Étant donné que la puissance militaire de vos soldats en territoire ennemi dépend de la valeur de votre colonie et que les ornements ont une dimension aussi bien artistique que matérielle, leur valeur est multipliée par deux lors du calcul de la valeur totale de votre colonie.

L’art de la guerre :

Au fil de la partie, vous devrez mettre sur pied une puissante armée. Les forces militaires sont indispensables pour protéger votre colonie des assauts ennemis ou pour remplir certaines missions.

Vos troupes sont recrutées dans une caserne. Pour incorporer un Settler libre dans l’armée, il faut qu’une arme soit disponible dans la caserne. Vous avez le choix entre deux options : fournir assez de matières premières pour fabriquer les armes dont vous avez besoin à un moment de la partie, ou constituer un stock d’armes en prévision des futurs entraînements.

Pour conquérir un territoire ennemi, vous devrez attaquer ses tours et en prendre le contrôle. Vous ne pouvez pas attaquer les bâtiments civils.

Magie :

Dans le monde des Settlers, il y a bien plus à faire que de construire, produire et renforcer votre armée. Au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, les Settlers entretiennent des relations étroites avec les dieux. Ce qui laisse entrevoir des perspectives plutôt alléchantes…

Vous n’êtes pas non plus sans savoir que vos prêtres ont des pouvoirs magiques, qui leur permettent de faire un tas de choses bizarres et surnaturelles. Pour s’en servir, ils doivent disposer d’une certaine quantité de manna, une substance d’une extrême valeur.

Le manna est octroyé au compte-gouttes par les dieux, souvent en échange d’une offrande… Si vous produisez de l’alcool et en offrez aux dieux dans un petit temple, vous constaterez qu’ils seront plus disposés à fournir le manna dont vous avez besoin. Et lorsque vous aurez construit un grand temple pour former les prêtres, les dieux vous ouvriront toutes les portes !

Forcément, nous vous reposons la question… Vous avez des conseils pour les nouveaux joueurs ? Sur quoi doivent-ils se concentrer en début de partie ? Quels sont les objectifs à long terme d’une économie prospère ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, échangez avec les autres joueurs et trouvez des partenaires pour une partie multijoueur.

1 Comment

[Guide] The Settlers III History Edition

Avez-vous déjà songé à vous plonger dans l’univers de The Settlers ? Ce petit guide de The Settlers 3 History Edition vous aidera à aménager votre première colonie.

Mini-carte :

En haut à gauche de l’écran, une carte en forme de parallélogramme est affichée. Sur cette carte, vous remarquerez une petite zone explorée entourée d’une ligne pointillée blanche. Cette zone illuminée représente la portion de terrain que vous occupez au début de la partie. Le reste, c’est le brouillard de guerre, qui restera noir jusqu’à ce que vous l’ayez exploré ou colonisé. Vous pouvez commencer à explorer immédiatement.

Coloniser, en clair, c’est aménager un territoire pour établir une société fonctionnelle et prospère. Ce qui revient à décider quels sont les outils et armes nécessaires, avec qui vous voulez commercer et qui ferait un bon allié. Toutes ces opérations, et bien d’autres, peuvent être menées à bien depuis le centre de contrôle, accessible sous la carte d’aperçu.

Menu de construction :

Cliquez sur l’icône de maison (première rangée, à gauche) pour accéder au menu de construction où tous les bâtiments disponibles pour votre colonie seront affichés.

Menu de distribution :

Cliquez sur l’icône de marchandises (première rangée, au milieu) pour accéder au menu de distribution où vous pouvez procéder à tous les réglages parfois nécessaires à une gestion efficace de votre colonie. Quels outils et armes faut-il produire, et quand ? À quoi donner la priorité ? Au charbon ou au pain ? Autant de questions que vous pouvez aborder dans ce menu.

Menu Statistiques :

Cliquez sur l’icône de Settler (première rangée, à droite) pour accéder au menu des statistiques. Ici, vous pouvez voir de combien de prêtres, soldats, pionniers, etc. vous disposez. Vous pouvez déterminer combien de porteurs et de bâtisseurs il vous faut. De même, vous pouvez recruter des géologues et des voleurs. C’est ici aussi que vous pourrez améliorer vos soldats.

Quelques conseils pour les débutants :

Une colonie prospère nécessite certaines productions. Les Settlers ont besoin de matériaux de construction pour aménager leur maison et leur lieu de travail. Pour faire en sorte que vous disposiez des matériaux nécessaires une fois épuisés vos stocks initiaux, vous aurez besoin d’un bûcheron, d’un tailleur de pierre, d’un forestier et d’une scierie.

À mesure que vous développez votre colonie, vous voudrez sûrement disposer d’une source de fer et de charbon pour produire des outils et des armes. Vos stocks initiaux ne sont pas éternels ! Pour ce faire, vous aurez besoin de mines, d’une fonderie, d’un fabricant d’outils et d’une forge d’armes. Ensuite, vient la question de la nourriture. Vos ouvriers ne travailleront pas très longtemps s’ils ont l’estomac vide. Pour y remédier, vous devrez donc construire des fermes, des élevages porcins, des moulins, des abattoirs et des boulangeries.

Si vos Settlers veulent faire du commerce, ils auront besoin de navires et de caravanes. Pour ce faire, vous devez construire des chantiers navals et des ports, ainsi que des élevages d’ânes et des marchés. Au fur et à mesure, votre colonie évolue et s’étoffe. Mais ce n’est pas tout. Votre population doit elle aussi grandir pour pourvoir tous ces nouveaux lieux de travail. Ce n’est possible que si vous lui donnez les moyens de se loger. Pour protéger ou agrandir votre territoire, ou bien pour conquérir des bâtiments militaires ennemis, votre colonie devra recruter des soldats. Pour ce faire, vous devrez construire des tours de guet, des casernes et peut-être même un château ou deux.

Voilà quelques-uns des Settlers les plus importants, leurs outils et leurs activités :

Porteur : (aucun outil requis)

Les marchandises doivent être acheminées de leur site de production jusqu’au lieu où elles sont nécessaires. Ne placez pas vos bâtiments trop loin les uns des autres. Les porteurs ont déjà un assez lourd fardeau à porter comme ça !

Excavateur : (pelle requise)

Avant de passer à la construction, encore faut-il dégager le terrain. Plus le terrain est fait d’un matériau robuste, plus le délai est long avant la construction.

Gros mineur (pioche requise)

Les mineurs fournissent du métal et de l’or aux fonderies, ainsi que du charbon aux fabricants d’outils et d’armes. Quand on leur donne leur aliment préféré, les mineurs sont rassasiés plus longtemps. Pour les mineurs d’or et de pierres précieuses, c’est le poisson. Les mineurs de fer, eux, sont plutôt portés sur le jambon. Quant aux mineurs de charbon, c’est le pain qui fait leur bonheur. Enfin, les mineurs de soufre ne jurent que par le riz.

Constructeur : (marteau requis)

Quand il a assez de bois et de pierre sous la main, le constructeur travaille du matin au soir.

Espion : (aucun outil requis)

Votre espion recueille des informations précieuses sur la position et les activités des Settlers voisins potentiellement hostiles. Vous pouvez aussi les utiliser pour dérober de précieuses ressources à vos ennemis.

Pour récapituler, voila la liste des objectifs à suivre pour établir une colonie prospère :

  • Mettez en œuvre une industrie de construction qui vous fournira en matériaux de construction.
  • Construisez des résidences pour disposer d’une main-d’œuvre en quantité suffisante.
  • Agrandissez votre territoire avec des tours de garde ou des châteaux.
  • Développez votre industrie alimentaire avec des fermes, des boulangeries et des abattoirs, sans oublier les pêcheries ou les distilleries.
  • Trouvez des ressources naturelles avec votre géologue. À ce stade, vous pouvez construire des mines et des fonderies pour approvisionner vos fabricants d’outils et d’armes.
  • Construisez au moins une caserne pour recruter des soldats.
  • Agrandissez votre territoire. Faites du commerce ou partez à la conquête des territoires ennemis en prenant des tours de garde ou des châteaux. Contrôlez les mers et conquérez d’autres îles avec vos navires.
  • Construisez des temples et entreposez de grandes quantités d’eau-de-vie pour honorer les dieux.

Ce n’était qu’une introduction à l’univers de The Settlers 3 History Edition et nous tenons bien sûr à avoir votre avis. Vous avez des conseils que vous voudriez partager avec les autres joueurs ? Vous cherchez une partie multijoueur ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

2 Comments

[Guide] The Settlers II History Edition

Après avoir vu une session jouée de main de maître par Ubi-Thorlof et Ubi-Guddy, il est temps de vous distiller quelques trucs et astuces et de vous faire une brève introduction sur l’éditeur de carte de The Settlers 2 History Edition.

Commençons par quelques conseils d’ordre général sur The Settlers 2 :

1. Production:

Avant de produire, il vous faut un bâtiment de production. Et pour construire un bâtiment de production, vous devez d’abord trouver un bon emplacement. Le moyen le plus rapide d’identifier un site potentiel, c’est d’utiliser le mode d’aide à la construction. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur la barre d’espace. Quand ce mode est actif, vous avez un aperçu du type de bâtiment constructible à tel ou tel endroit. Cliquez sur le symbole puis décidez depuis la fenêtre « Activité » quel bâtiment vous allez construire.

Conseil : n’oubliez pas que n’importe quel type de manufacture doit être pourvu d’un employé qualifié et équipé des outils appropriés. Soyez attentif au niveau de production des outils associés.

2. Posez autant de drapeaux que possible:

Ces drapeaux sont la pierre angulaire de votre réseau de circulation. La distribution des marchandises est prise en charge par les porteurs qui acheminent les biens entre deux drapeaux. Plus le trajet est court, plus vite le porteur est de retour pour transporter un autre chargement.

Conseil : il y a deux moyens de remédier aux engorgements de la circulation sans avoir à construire une route de déchargement. Vérifiez s’il y a moyen d’insérer plus de drapeaux sur un tronçon de route déjà existant. De cette manière, la capacité de transport de cette route peut être démultipliée. Élevez des ânes. Les ânes sont automatiquement mis à contribution sur vos itinéraires de transport pour en doubler la capacité.

3. Comment se préparer contre une attaque ?

D’abord, la reconnaissance. Plus vous avez l’œil sur les activités ennemies, mieux vous pouvez vous préparer contre une attaque. L’outil de reconnaissance le plus adapté, c’est la tour de guet. Vous pourrez ainsi voir où l’ennemi a placé ses bâtiments militaires. C’est d’ailleurs ces bâtiments militaires dont vous avez vous-même besoin.

Conseil : réfléchissez soigneusement au site de construction de chaque bâtiment. Tant que vous n’êtes pas menacé, vous pourriez hésiter à dépenser l’énorme quantité de ressources nécessaires à la construction d’une forteresse. D’un autre côté, à quoi bon construire une modeste caserne face à une imposante fortification frontalière de l’ennemi ? Dans une situation pareille, vous auriez tout intérêt à construire une forteresse et une catapulte sur-le-champ.

Ça suffit pour les conseils. Passons à l’éditeur de carte. Vous pouvez démarrer l’éditeur de carte depuis Uplay, mais d’abord, sélectionnez le paramètre de langue.

Map / World Editor

L’outil de création du monde vous aidera à créer votre premier monde rudimentaire d’un simple clic.

Vous pouvez régler les dimensions de la carte, le type de paysage (plaine, désert ou toundra), ainsi que l’espace au sol. Après avoir cliqué sur « Créer un monde », une carte vierge sera créée avec les paramètres que vous avez choisis.

Avant de continuer, familiarisez-vous avec les options disponibles dans l’éditeur :

    • Réglage de la hauteur : réglez la hauteur du terrain.
    • Zones de terrain : choisissez divers paramètres pour votre terrain. Eau, lave, montagne, neige, etc. Vous aurez besoin de montagnes pour extraire des ressources, comme l’or, le charbon, le fer, etc. Les symboles dans le coin supérieur droit vous indiqueront si vous pouvez construire dessus, s’ils produisent des minerais, s’ils sont dangereux (la lave, par exemple) ou si vous pouvez n’y placer que des drapeaux (dans le désert, par exemple).
    • Arbres : choisissez parmi un large éventail d’arbres
    • Minerais : placez des minerais dans les chaînes de montagne.
    • Éléments du paysage : granite (important pour la pierre), ainsi que divers embellissements
    • Animaux : placez divers animaux (importants pour le chasseur)
    • Joueur : choisissez combien de joueurs vous voulez aligner sur la carte ainsi que leurs positions de départ
    • Bâtiments petits, moyens, grands : vérifiez quels bâtiments peuvent être construits à un emplacement précis
    • – Monde : vous donne un aperçu de votre carte
    • Créer un nouveau monde
    • Options
      • Nom de votre monde : donnez à votre monde un nom qui en jette
      • Nom du créateur : qui a créé ce monde
      • Charger et sauvegarder le monde
      • Monde test : vérifiez s’il ne manque rien et si tous les joueurs ont une position de départ
      • Enregistrer une image : donnez aux autres joueurs un aperçu de votre carte
      • Quitter l’éditeur

Commandes :

  • Touche Maj. : appuyez sur Maj. pour diminuer les ressources que vous avez déjà placées ou abaisser la hauteur du terrain
  • Ctrl : appuyez sur Ctrl pour supprimer les arbres, les éléments du paysage et les animaux
  • Barre d’espace : activer/désactiver le menu des bâtiments
  • 1-4 / Plus Moins : changer la taille du curseur

Maintenant, l’apparence de votre carte ne dépend plus que de vous. Nous avons pensé que ce serait bien pour vous d’essayer la carte jouée par Ubi-Thorlof. Essayez-le une fois la collection d’histoire publiée.

(Click on the image to download the map)

Vous avez des conseils pour les créateurs de cartes ? Quels sont les éléments à considérer en priorité quand on crée une carte ? Y a-t-il d’autres aspects à prendre en compte ? Vous avez déjà créé une carte, ou vous avez l’intention d’en créer une ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Leave a Comment

[Guide] The Settlers I History Edition

Dans ce blog spécial, nous allons vous permettre de mieux comprendre le jeu ; vous apprendrez ainsi comment gérer votre première colonie et comment combattre vos ennemis.

Après avoir lancé le jeu, vous verrez s’afficher un écran très similaire.

Le chevalier en armure rutilante, le même que celui de l’intro, c’est vous. Plus magnifique que jamais ! Ensuite, sur votre image de profil, vous voyez une icône de souris. Si vous cliquez sur la souris, vous pouvez choisir de jouer avec un ami en écran partagé ou seul. Avant de lancer la partie, vous pouvez choisir le mode de commande de votre ami depuis le menu de configuration.

Vous voyez également trois barres : une bleue, une verte et une rouge. Ces indicateurs sont très importants. La barre bleue indique les stocks d’une colonie au début de la partie. Des stocks importants permettent un développement rapide et procurent certains avantages. Des stocks limités créent des problèmes quand la ville commence à s’agrandir.

La barre verte illustre le niveau d’intelligence des colonies contrôlées par l’ordinateur. Ce niveau détermine la rapidité de leurs actions et réaction.

La barre rouge représente le taux de croissance. Plus il est élevé, plus vite votre population augmentera et plus vite vous vous développerez.

Un conseil : si vous jouez au jeu pour la première fois, tâchez de garder vos barres bleue et rouge au-dessus de 50 %.

Il est temps de lancer votre partie. Pour une première partie, nous vous suggérons de jouer sans ennemi, ou bien contre un ennemi très faible.

Quand la partie aura fini de se charger, vous verrez le monde de jeu. Vous pourrez vous y déplacer librement avec le bouton droit de la souris. Vous pouvez modifier les commandes depuis le menu de configuration. Vous pouvez même adopter la configuration d’origine telle qu’elle était en 1993/1994.

Il est temps de trouver un bon emplacement pour construire un château et développer notre colonie.

Cherchez un lac, des arbres, un gisement de pierre et une chaîne de montagne. Si vous découvrez une chaîne de montagne, utilisez le symbole de géologue pour identifier les ressources qu’elle recèle.

Cliquez simultanément avec les boutons gauche et droite de la souris (ou bien le bouton central) sur l’icône « Pioche et pelle » pour afficher tous les emplacements de construction potentiels. Quand vous aurez trouvé l’emplacement idéal, construisez votre château. Si vous avez activé le mode de construction rapide dans les options de jeu, il suffit de cliquer deux fois pour placer votre château.

Placez une hutte de bûcheron, une maison forestière, une scierie et une carrière pour assurer votre approvisionnement en matières premières de base. Les Settlers ont besoin de routes pour accéder aux diverses zones de leur colonie. Un drapeau est suspendu sur la façade de chaque bâtiment. Au début, vous devez aménager une route avant de construire votre première maison. Vous verrez un drapeau devant la construction, identique au drapeau qui flotte sur votre château. Cliquez sur l’un des deux drapeaux et un symbole de construction des routes apparaîtra dans le pointeur et dans la partie inférieure gauche du menu. Reliez les drapeaux entre eux et vous verrez des colons quitter le château. Plus la distance entre les deux bâtiments est courte, mieux c’est. Si les distances sont plus longues, assurez-vous de placer les drapeaux partout où c’est possible. La distance à parcourir sera ainsi découpée en deux sections et vous aurez davantage de porteurs pour vous aider à transporter des marchandises. Un réseau routier performant assure le transfert rapide des marchandises et, lorsque surviennent des problèmes de transport, vous permet de trouver des solutions de repli efficaces.

Comme vous voudrez probablement vous développer, vous devrez construire des huttes de garde dans les 4 directions. Vous pourrez ainsi disposer de l’espace suffisant pour construire des fermes et des structures industrielles pour produire des lingots d’or, ainsi que des épées et boucliers pour recruter des soldats.

Penchons-nous maintenant sur les bâtiments militaires et les ennemis.

Vous avez déjà agrandi votre territoire en plaçant des huttes de garde. S’il n’y a aucun ennemi alentour, le drapeau de votre bâtiment reste blanc. Lorsque l’ennemi n’est plus très loin, le drapeau est barré d’une bande noire. S’il se rapproche encore, cette bande devient une croix noire, auquel cas vous devez vous préparer à une attaque.

Le drapeau n’indique pas seulement le niveau de danger, il indique également combien de chevaliers occupent le bâtiment. Plus haut le drapeau est hissé, plus les chevaliers sont nombreux dans le bâtiment. Une hutte peut abriter 3 chevaliers, une tour de guet 6 et un château 12.

Dans le menu militaire, comme illustré ci-dessous, vous pouvez décider combien de chevaliers occuperont le bâtiment. Cliquez sur les symboles Plus et Moins pour changer le paramètre. La deuxième option vous permet de déterminer combien de chevaliers resteront dans le bâtiment quand vous attaquerez un ennemi. Vous aurez ainsi assez de chevaliers à disposition pour défendre votre territoire, le cas échéant.

Bien sûr, nous pourrions vous en dire beaucoup plus, mais nous ne voudrions pas vous gâcher le plaisir d’explorer le monde de The Settlers 1 History Edition par vous-même.

Avant de conclure, une dernière remarque. SOYEZ OBSERVATEUR : consultez vos statistiques de temps à autre, analysez vos erreurs de développement ou les conséquences négatives d’une opération et tâchez de trouver la meilleure parade. Il suffit d’un changement anodin pour avoir des effets de très grande ampleur. Il est plus sage de soigneusement planifier votre programme de construction et votre stratégie au lieu de construire vos bâtiments au petit bonheur.

Vous pouvez trouver un manuel de jeu en allemand, en français et en anglais dans le dossier d’installation du jeu.

Que pensez-vous de The Settlers 1 History Edition ? Vous y avez joué ? Vous avez des questions en suspens ? Comment avez-vous trouvé le gameplay ? N’hésitez pas à nous donner votre avis ou des conseils dans la section commentaires.

Leave a Comment