Skip to content

Étiquette : Guide

[Guide] The Settlers 7 : À l’aube d’un nouveau royaume

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le dernier opus de l’History Collection : The Settlers 7 !
Cet épisode intègre des cycles économiques plus complexes que dans les deux précédents jeux Settlers et introduit plusieurs innovations, comme les secteurs et les points de victoire.

Ville fluviale :

La carte « Ville fluviale » est parfaite pour commencer sans trop de difficultés – en plus de la campagne.

Choisissez l’IA « Countrybumpkin Rupert » au niveau « Facile » pour commencer en douceur.
Comme vous le voyez, vous avez déjà deux secteurs au début de la partie. Au niveau de l’espace, vous pouvez donc voir venir un bon bout de temps, mais c’est un problème récurrent à gérer dans The Settlers 7.

Commençons avec la stratégie classique à adopter en début de partie dans le premier secteur : construisez un pavillon, puis associez-lui un bûcheron, un forestier et une scierie. Vous aurez besoin d’un deuxième pavillon pour construire une cabane de chasseur. Il n’en faut pas plus d’une : vu la faible quantité de gibier dans le secteur de départ, ce serait dilapider des ressources pour rien. Maintenant, réglez la nourriture dans la cabane du chasseur sur « nourriture raffinée ». Nous y reviendrons à la fin de ce guide.

Conseil: une fois que vous avez construit ces bâtiments, il est recommandé de définir le lieu de travail pour le forestier et le chasseur pour qu’ils sachent où travailler.

Ensuite, construisez un abri de montagne associé à trois carrières sur le gisement de pierre. Contrairement au chasseur, vous pouvez construire autant de mines et carrières que vous voulez. Plus vous en construisez, plus vous obtenez de ressources.

Pour faire bon usage au gibier du chasseur, construisez votre première noble demeure, à laquelle vous annexerez deux bouchers. Vous devrez aussi lui procurer de la « nourriture raffinée ».

Routes et porteurs :
Au sud de votre château coule une charmante rivière riche en poissons. Mais avant d’aller taquiner le poisson, il faut aménager une route. Puisque le trajet jusqu’à la rivière est assez long, vous auriez intérêt à construire un entrepôt à mi-chemin.

Dans The Settlers 7, l’entrepôt a une fonction très comparable aux drapeaux de The Settlers I et II :
Des porteurs circulent entre les entrepôts : ils acheminent des marchandises d’un entrepôt à l’autre. Par contre, un entrepôt abrite toujours plusieurs porteurs (et vous pouvez les améliorer ultérieurement). Vous aurez donc besoin de beaucoup moins d’entrepôts que de drapeaux.

Conseil: pour développer une économie efficace, construisez toujours des entrepôts au centre de vos secteurs, ainsi qu’aux frontières entre les secteurs. Dans les secteurs plus vastes, vous aurez peut-être besoin d’entrepôts en plus.

Ensuite, vous pourrez construire un pavillon avec trois pêcheurs sur la zone de pêche. Pour mettre en œuvre la production de pain, il vous faudra une ou deux fermes céréalières (il leur faut beaucoup d’espace pour les champs !), un moulin à vent et une boulangerie.

Plus de prestige !
Dans The Settlers 7, c’est le « prestige » qui permet de débloquer de nouveaux bâtiments. Pour atteindre le niveau de prestige suivant, il vous manque deux points de prestige en début de partie. Construisez deux grands objets de prestige (il ne leur faut que de la pierre) et vous pourrez débloquer votre première option de prestige.

En récompense, vous pourrez choisir de débloquer la forteresse, le comptoir commercial ou l’église. Cette décision détermine la branche économique que vous allez développer dans la suite de la partie ! Dans ce guide, nous allons opter pour l’église et la construire dans une zone où l’espace ne manque pas (!). Votre deuxième secteur est tout indiqué.

Pourquoi nous faut-il autant d’espace ? Vous pouvez ajouter des extensions de prestige aux trois bâtiments spéciaux. Elles sont moins coûteuses que les objets de prestige, mais il leur faut beaucoup d’espace.

Par contre, assurez-vous que la construction du bâtiment spécial ne contrarie pas le développement de l’économie. Utilisez l’aperçu logistique si vous voulez changer l’ordre de construction :

Occuper de nouveaux secteurs :
Au début de la partie, vous avez 10 pièces. Vous pouvez les dépenser pour recruter des soldats sans disposer d’une caserne. Recrutez deux piquiers et un mousquetaire à la taverne et affectez-les à votre général.

En comptant les quatre soldats de départ, vous avez désormais 7 soldats. Suffisant pour conquérir les deux secteurs adjacents, ou nord-ouest et au sud-est. Dans ces secteurs, vous pourrez extraire du charbon et du fer que vous transformez dans la fonderie de fer. Construisez trois bâtiments par matériau brut. L’espace disponible est suffisant, pourvu que vous l’optimisiez.

Plus tard, n’oubliez pas d’utiliser des géologues dans les mines pour reconstituer les gisements épuisés !

D’abord, utilisez des matériaux bruts pour fabriquer des outils. Paramétrez l’option de production de l’outilleur sur « À la demande ». Sinon, vous risquez d’avoir une production d’outils excessive et qui privera le forgeron de ressources.

En général, il y a plusieurs points importants à prendre en compte pour conquérir un secteur :
• Pour la formation de soldats, vous aurez besoin d’armes et d’or. Plus tard, les chevaux et les roues auront aussi leur importance.
• Avant d’attaquer un secteur, vérifiez s’il est défendu par des tours.
• Si vous développez la technologie de l’espionnage avec l’aide de vos prêtres, vous pourrez inspecter les unités adverses.
• Si vous choisissez l’option militaire, recrutez un général plus fort à la taverne le plus tôt possible et affectez-lui des soldats.
• Vous pouvez vous emparer des secteurs neutres même sans disposer d’une armée. Envoyez des moines ou des marchands, selon la branche que vous avez choisie.

Conseil d’expert :
Développer une économie efficace dans The Settlers 7, c’est une question de chiffres et de calcul !
C’est notamment valable pour la production de nourriture. Un exemple basé sur le chasseur et la production de saucisses :

Chasseur :
Pas de nourriture -> Production : viande x1
Nourriture ordinaire -> Alimentation : pain x1 : Production : viande x2 (approvisionnement externe)
Nourriture raffinée -> Alimentation : saucisse x1 ; Production : viande x3 (auto-approvisionnement)

Boucherie :
Nourriture ordinaire -> Alimentation : pain x1 ; Production : saucisse x1 (approvisionnement externe)
Nourriture raffinée -> Alimentation : saucisse x1 ; Production : saucisses x2 (auto-approvisionnement)

Si vous calculez les six combinaisons possibles, vous constaterez qu’on obtient le meilleur rendement quand les chasseurs et les bouchers sont paramétrés sur « nourriture raffinée », comme nous l’avons fait dans ce guide.

Chasseurs et bouchers sur « nourriture raffinée » :
viande x3 (production) – saucisse x1 (alimentation) => saucisses x3x2 (production) – saucisses x3 (alimentation) => Chaque cycle +2 saucisses !

Pour les autres bâtiments de production (porcherie, moulin à vent, boulangerie, etc.), la combinaison parfaite peut changer du tout au tout. Alors si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter nos joueurs vétérans sur le forum ou sur Discord.
Et si vous ÊTES un joueur vétéran et que vous voulez partager vos trucs et astuces, laissez-les dans les commentaires ci-dessous, sur les forums ou sur Discord.

Leave a Comment

[Guide] The Settlers II History Edition

Après avoir vu une session jouée de main de maître par Ubi-Thorlof et Ubi-Guddy, il est temps de vous distiller quelques trucs et astuces et de vous faire une brève introduction sur l’éditeur de carte de The Settlers 2 History Edition.

Commençons par quelques conseils d’ordre général sur The Settlers 2 :

1. Production:

Avant de produire, il vous faut un bâtiment de production. Et pour construire un bâtiment de production, vous devez d’abord trouver un bon emplacement. Le moyen le plus rapide d’identifier un site potentiel, c’est d’utiliser le mode d’aide à la construction. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur la barre d’espace. Quand ce mode est actif, vous avez un aperçu du type de bâtiment constructible à tel ou tel endroit. Cliquez sur le symbole puis décidez depuis la fenêtre « Activité » quel bâtiment vous allez construire.

Conseil : n’oubliez pas que n’importe quel type de manufacture doit être pourvu d’un employé qualifié et équipé des outils appropriés. Soyez attentif au niveau de production des outils associés.

2. Posez autant de drapeaux que possible:

Ces drapeaux sont la pierre angulaire de votre réseau de circulation. La distribution des marchandises est prise en charge par les porteurs qui acheminent les biens entre deux drapeaux. Plus le trajet est court, plus vite le porteur est de retour pour transporter un autre chargement.

Conseil : il y a deux moyens de remédier aux engorgements de la circulation sans avoir à construire une route de déchargement. Vérifiez s’il y a moyen d’insérer plus de drapeaux sur un tronçon de route déjà existant. De cette manière, la capacité de transport de cette route peut être démultipliée. Élevez des ânes. Les ânes sont automatiquement mis à contribution sur vos itinéraires de transport pour en doubler la capacité.

3. Comment se préparer contre une attaque ?

D’abord, la reconnaissance. Plus vous avez l’œil sur les activités ennemies, mieux vous pouvez vous préparer contre une attaque. L’outil de reconnaissance le plus adapté, c’est la tour de guet. Vous pourrez ainsi voir où l’ennemi a placé ses bâtiments militaires. C’est d’ailleurs ces bâtiments militaires dont vous avez vous-même besoin.

Conseil : réfléchissez soigneusement au site de construction de chaque bâtiment. Tant que vous n’êtes pas menacé, vous pourriez hésiter à dépenser l’énorme quantité de ressources nécessaires à la construction d’une forteresse. D’un autre côté, à quoi bon construire une modeste caserne face à une imposante fortification frontalière de l’ennemi ? Dans une situation pareille, vous auriez tout intérêt à construire une forteresse et une catapulte sur-le-champ.

Ça suffit pour les conseils. Passons à l’éditeur de carte. Vous pouvez démarrer l’éditeur de carte depuis Uplay, mais d’abord, sélectionnez le paramètre de langue.

Map / World Editor

L’outil de création du monde vous aidera à créer votre premier monde rudimentaire d’un simple clic.

Vous pouvez régler les dimensions de la carte, le type de paysage (plaine, désert ou toundra), ainsi que l’espace au sol. Après avoir cliqué sur « Créer un monde », une carte vierge sera créée avec les paramètres que vous avez choisis.

Avant de continuer, familiarisez-vous avec les options disponibles dans l’éditeur :

    • Réglage de la hauteur : réglez la hauteur du terrain.
    • Zones de terrain : choisissez divers paramètres pour votre terrain. Eau, lave, montagne, neige, etc. Vous aurez besoin de montagnes pour extraire des ressources, comme l’or, le charbon, le fer, etc. Les symboles dans le coin supérieur droit vous indiqueront si vous pouvez construire dessus, s’ils produisent des minerais, s’ils sont dangereux (la lave, par exemple) ou si vous pouvez n’y placer que des drapeaux (dans le désert, par exemple).
    • Arbres : choisissez parmi un large éventail d’arbres
    • Minerais : placez des minerais dans les chaînes de montagne.
    • Éléments du paysage : granite (important pour la pierre), ainsi que divers embellissements
    • Animaux : placez divers animaux (importants pour le chasseur)
    • Joueur : choisissez combien de joueurs vous voulez aligner sur la carte ainsi que leurs positions de départ
    • Bâtiments petits, moyens, grands : vérifiez quels bâtiments peuvent être construits à un emplacement précis
    • – Monde : vous donne un aperçu de votre carte
    • Créer un nouveau monde
    • Options
      • Nom de votre monde : donnez à votre monde un nom qui en jette
      • Nom du créateur : qui a créé ce monde
      • Charger et sauvegarder le monde
      • Monde test : vérifiez s’il ne manque rien et si tous les joueurs ont une position de départ
      • Enregistrer une image : donnez aux autres joueurs un aperçu de votre carte
      • Quitter l’éditeur

Commandes :

  • Touche Maj. : appuyez sur Maj. pour diminuer les ressources que vous avez déjà placées ou abaisser la hauteur du terrain
  • Ctrl : appuyez sur Ctrl pour supprimer les arbres, les éléments du paysage et les animaux
  • Barre d’espace : activer/désactiver le menu des bâtiments
  • 1-4 / Plus Moins : changer la taille du curseur

Maintenant, l’apparence de votre carte ne dépend plus que de vous. Nous avons pensé que ce serait bien pour vous d’essayer la carte jouée par Ubi-Thorlof. Essayez-le une fois la collection d’histoire publiée.

(Click on the image to download the map)

Vous avez des conseils pour les créateurs de cartes ? Quels sont les éléments à considérer en priorité quand on crée une carte ? Y a-t-il d’autres aspects à prendre en compte ? Vous avez déjà créé une carte, ou vous avez l’intention d’en créer une ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Leave a Comment

[Guide] The Settlers I History Edition

Dans ce blog spécial, nous allons vous permettre de mieux comprendre le jeu ; vous apprendrez ainsi comment gérer votre première colonie et comment combattre vos ennemis.

Après avoir lancé le jeu, vous verrez s’afficher un écran très similaire.

Le chevalier en armure rutilante, le même que celui de l’intro, c’est vous. Plus magnifique que jamais ! Ensuite, sur votre image de profil, vous voyez une icône de souris. Si vous cliquez sur la souris, vous pouvez choisir de jouer avec un ami en écran partagé ou seul. Avant de lancer la partie, vous pouvez choisir le mode de commande de votre ami depuis le menu de configuration.

Vous voyez également trois barres : une bleue, une verte et une rouge. Ces indicateurs sont très importants. La barre bleue indique les stocks d’une colonie au début de la partie. Des stocks importants permettent un développement rapide et procurent certains avantages. Des stocks limités créent des problèmes quand la ville commence à s’agrandir.

La barre verte illustre le niveau d’intelligence des colonies contrôlées par l’ordinateur. Ce niveau détermine la rapidité de leurs actions et réaction.

La barre rouge représente le taux de croissance. Plus il est élevé, plus vite votre population augmentera et plus vite vous vous développerez.

Un conseil : si vous jouez au jeu pour la première fois, tâchez de garder vos barres bleue et rouge au-dessus de 50 %.

Il est temps de lancer votre partie. Pour une première partie, nous vous suggérons de jouer sans ennemi, ou bien contre un ennemi très faible.

Quand la partie aura fini de se charger, vous verrez le monde de jeu. Vous pourrez vous y déplacer librement avec le bouton droit de la souris. Vous pouvez modifier les commandes depuis le menu de configuration. Vous pouvez même adopter la configuration d’origine telle qu’elle était en 1993/1994.

Il est temps de trouver un bon emplacement pour construire un château et développer notre colonie.

Cherchez un lac, des arbres, un gisement de pierre et une chaîne de montagne. Si vous découvrez une chaîne de montagne, utilisez le symbole de géologue pour identifier les ressources qu’elle recèle.

Cliquez simultanément avec les boutons gauche et droite de la souris (ou bien le bouton central) sur l’icône « Pioche et pelle » pour afficher tous les emplacements de construction potentiels. Quand vous aurez trouvé l’emplacement idéal, construisez votre château. Si vous avez activé le mode de construction rapide dans les options de jeu, il suffit de cliquer deux fois pour placer votre château.

Placez une hutte de bûcheron, une maison forestière, une scierie et une carrière pour assurer votre approvisionnement en matières premières de base. Les Settlers ont besoin de routes pour accéder aux diverses zones de leur colonie. Un drapeau est suspendu sur la façade de chaque bâtiment. Au début, vous devez aménager une route avant de construire votre première maison. Vous verrez un drapeau devant la construction, identique au drapeau qui flotte sur votre château. Cliquez sur l’un des deux drapeaux et un symbole de construction des routes apparaîtra dans le pointeur et dans la partie inférieure gauche du menu. Reliez les drapeaux entre eux et vous verrez des colons quitter le château. Plus la distance entre les deux bâtiments est courte, mieux c’est. Si les distances sont plus longues, assurez-vous de placer les drapeaux partout où c’est possible. La distance à parcourir sera ainsi découpée en deux sections et vous aurez davantage de porteurs pour vous aider à transporter des marchandises. Un réseau routier performant assure le transfert rapide des marchandises et, lorsque surviennent des problèmes de transport, vous permet de trouver des solutions de repli efficaces.

Comme vous voudrez probablement vous développer, vous devrez construire des huttes de garde dans les 4 directions. Vous pourrez ainsi disposer de l’espace suffisant pour construire des fermes et des structures industrielles pour produire des lingots d’or, ainsi que des épées et boucliers pour recruter des soldats.

Penchons-nous maintenant sur les bâtiments militaires et les ennemis.

Vous avez déjà agrandi votre territoire en plaçant des huttes de garde. S’il n’y a aucun ennemi alentour, le drapeau de votre bâtiment reste blanc. Lorsque l’ennemi n’est plus très loin, le drapeau est barré d’une bande noire. S’il se rapproche encore, cette bande devient une croix noire, auquel cas vous devez vous préparer à une attaque.

Le drapeau n’indique pas seulement le niveau de danger, il indique également combien de chevaliers occupent le bâtiment. Plus haut le drapeau est hissé, plus les chevaliers sont nombreux dans le bâtiment. Une hutte peut abriter 3 chevaliers, une tour de guet 6 et un château 12.

Dans le menu militaire, comme illustré ci-dessous, vous pouvez décider combien de chevaliers occuperont le bâtiment. Cliquez sur les symboles Plus et Moins pour changer le paramètre. La deuxième option vous permet de déterminer combien de chevaliers resteront dans le bâtiment quand vous attaquerez un ennemi. Vous aurez ainsi assez de chevaliers à disposition pour défendre votre territoire, le cas échéant.

Bien sûr, nous pourrions vous en dire beaucoup plus, mais nous ne voudrions pas vous gâcher le plaisir d’explorer le monde de The Settlers 1 History Edition par vous-même.

Avant de conclure, une dernière remarque. SOYEZ OBSERVATEUR : consultez vos statistiques de temps à autre, analysez vos erreurs de développement ou les conséquences négatives d’une opération et tâchez de trouver la meilleure parade. Il suffit d’un changement anodin pour avoir des effets de très grande ampleur. Il est plus sage de soigneusement planifier votre programme de construction et votre stratégie au lieu de construire vos bâtiments au petit bonheur.

Vous pouvez trouver un manuel de jeu en allemand, en français et en anglais dans le dossier d’installation du jeu.

Que pensez-vous de The Settlers 1 History Edition ? Vous y avez joué ? Vous avez des questions en suspens ? Comment avez-vous trouvé le gameplay ? N’hésitez pas à nous donner votre avis ou des conseils dans la section commentaires.

Leave a Comment