Skip to content

Étiquette : Tips

[Guide] The Settlers III History Edition

Avez-vous déjà songé à vous plonger dans l’univers de The Settlers ? Ce petit guide de The Settlers 3 History Edition vous aidera à aménager votre première colonie.

Mini-carte :

En haut à gauche de l’écran, une carte en forme de parallélogramme est affichée. Sur cette carte, vous remarquerez une petite zone explorée entourée d’une ligne pointillée blanche. Cette zone illuminée représente la portion de terrain que vous occupez au début de la partie. Le reste, c’est le brouillard de guerre, qui restera noir jusqu’à ce que vous l’ayez exploré ou colonisé. Vous pouvez commencer à explorer immédiatement.

Coloniser, en clair, c’est aménager un territoire pour établir une société fonctionnelle et prospère. Ce qui revient à décider quels sont les outils et armes nécessaires, avec qui vous voulez commercer et qui ferait un bon allié. Toutes ces opérations, et bien d’autres, peuvent être menées à bien depuis le centre de contrôle, accessible sous la carte d’aperçu.

Menu de construction :

Cliquez sur l’icône de maison (première rangée, à gauche) pour accéder au menu de construction où tous les bâtiments disponibles pour votre colonie seront affichés.

Menu de distribution :

Cliquez sur l’icône de marchandises (première rangée, au milieu) pour accéder au menu de distribution où vous pouvez procéder à tous les réglages parfois nécessaires à une gestion efficace de votre colonie. Quels outils et armes faut-il produire, et quand ? À quoi donner la priorité ? Au charbon ou au pain ? Autant de questions que vous pouvez aborder dans ce menu.

Menu Statistiques :

Cliquez sur l’icône de Settler (première rangée, à droite) pour accéder au menu des statistiques. Ici, vous pouvez voir de combien de prêtres, soldats, pionniers, etc. vous disposez. Vous pouvez déterminer combien de porteurs et de bâtisseurs il vous faut. De même, vous pouvez recruter des géologues et des voleurs. C’est ici aussi que vous pourrez améliorer vos soldats.

Quelques conseils pour les débutants :

Une colonie prospère nécessite certaines productions. Les Settlers ont besoin de matériaux de construction pour aménager leur maison et leur lieu de travail. Pour faire en sorte que vous disposiez des matériaux nécessaires une fois épuisés vos stocks initiaux, vous aurez besoin d’un bûcheron, d’un tailleur de pierre, d’un forestier et d’une scierie.

À mesure que vous développez votre colonie, vous voudrez sûrement disposer d’une source de fer et de charbon pour produire des outils et des armes. Vos stocks initiaux ne sont pas éternels ! Pour ce faire, vous aurez besoin de mines, d’une fonderie, d’un fabricant d’outils et d’une forge d’armes. Ensuite, vient la question de la nourriture. Vos ouvriers ne travailleront pas très longtemps s’ils ont l’estomac vide. Pour y remédier, vous devrez donc construire des fermes, des élevages porcins, des moulins, des abattoirs et des boulangeries.

Si vos Settlers veulent faire du commerce, ils auront besoin de navires et de caravanes. Pour ce faire, vous devez construire des chantiers navals et des ports, ainsi que des élevages d’ânes et des marchés. Au fur et à mesure, votre colonie évolue et s’étoffe. Mais ce n’est pas tout. Votre population doit elle aussi grandir pour pourvoir tous ces nouveaux lieux de travail. Ce n’est possible que si vous lui donnez les moyens de se loger. Pour protéger ou agrandir votre territoire, ou bien pour conquérir des bâtiments militaires ennemis, votre colonie devra recruter des soldats. Pour ce faire, vous devrez construire des tours de guet, des casernes et peut-être même un château ou deux.

Voilà quelques-uns des Settlers les plus importants, leurs outils et leurs activités :

Porteur : (aucun outil requis)

Les marchandises doivent être acheminées de leur site de production jusqu’au lieu où elles sont nécessaires. Ne placez pas vos bâtiments trop loin les uns des autres. Les porteurs ont déjà un assez lourd fardeau à porter comme ça !

Excavateur : (pelle requise)

Avant de passer à la construction, encore faut-il dégager le terrain. Plus le terrain est fait d’un matériau robuste, plus le délai est long avant la construction.

Gros mineur (pioche requise)

Les mineurs fournissent du métal et de l’or aux fonderies, ainsi que du charbon aux fabricants d’outils et d’armes. Quand on leur donne leur aliment préféré, les mineurs sont rassasiés plus longtemps. Pour les mineurs d’or et de pierres précieuses, c’est le poisson. Les mineurs de fer, eux, sont plutôt portés sur le jambon. Quant aux mineurs de charbon, c’est le pain qui fait leur bonheur. Enfin, les mineurs de soufre ne jurent que par le riz.

Constructeur : (marteau requis)

Quand il a assez de bois et de pierre sous la main, le constructeur travaille du matin au soir.

Espion : (aucun outil requis)

Votre espion recueille des informations précieuses sur la position et les activités des Settlers voisins potentiellement hostiles. Vous pouvez aussi les utiliser pour dérober de précieuses ressources à vos ennemis.

Pour récapituler, voila la liste des objectifs à suivre pour établir une colonie prospère :

  • Mettez en œuvre une industrie de construction qui vous fournira en matériaux de construction.
  • Construisez des résidences pour disposer d’une main-d’œuvre en quantité suffisante.
  • Agrandissez votre territoire avec des tours de garde ou des châteaux.
  • Développez votre industrie alimentaire avec des fermes, des boulangeries et des abattoirs, sans oublier les pêcheries ou les distilleries.
  • Trouvez des ressources naturelles avec votre géologue. À ce stade, vous pouvez construire des mines et des fonderies pour approvisionner vos fabricants d’outils et d’armes.
  • Construisez au moins une caserne pour recruter des soldats.
  • Agrandissez votre territoire. Faites du commerce ou partez à la conquête des territoires ennemis en prenant des tours de garde ou des châteaux. Contrôlez les mers et conquérez d’autres îles avec vos navires.
  • Construisez des temples et entreposez de grandes quantités d’eau-de-vie pour honorer les dieux.

Ce n’était qu’une introduction à l’univers de The Settlers 3 History Edition et nous tenons bien sûr à avoir votre avis. Vous avez des conseils que vous voudriez partager avec les autres joueurs ? Vous cherchez une partie multijoueur ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

2 Comments

[Guide] The Settlers II History Edition

Après avoir vu une session jouée de main de maître par Ubi-Thorlof et Ubi-Guddy, il est temps de vous distiller quelques trucs et astuces et de vous faire une brève introduction sur l’éditeur de carte de The Settlers 2 History Edition.

Commençons par quelques conseils d’ordre général sur The Settlers 2 :

1. Production:

Avant de produire, il vous faut un bâtiment de production. Et pour construire un bâtiment de production, vous devez d’abord trouver un bon emplacement. Le moyen le plus rapide d’identifier un site potentiel, c’est d’utiliser le mode d’aide à la construction. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur la barre d’espace. Quand ce mode est actif, vous avez un aperçu du type de bâtiment constructible à tel ou tel endroit. Cliquez sur le symbole puis décidez depuis la fenêtre « Activité » quel bâtiment vous allez construire.

Conseil : n’oubliez pas que n’importe quel type de manufacture doit être pourvu d’un employé qualifié et équipé des outils appropriés. Soyez attentif au niveau de production des outils associés.

2. Posez autant de drapeaux que possible:

Ces drapeaux sont la pierre angulaire de votre réseau de circulation. La distribution des marchandises est prise en charge par les porteurs qui acheminent les biens entre deux drapeaux. Plus le trajet est court, plus vite le porteur est de retour pour transporter un autre chargement.

Conseil : il y a deux moyens de remédier aux engorgements de la circulation sans avoir à construire une route de déchargement. Vérifiez s’il y a moyen d’insérer plus de drapeaux sur un tronçon de route déjà existant. De cette manière, la capacité de transport de cette route peut être démultipliée. Élevez des ânes. Les ânes sont automatiquement mis à contribution sur vos itinéraires de transport pour en doubler la capacité.

3. Comment se préparer contre une attaque ?

D’abord, la reconnaissance. Plus vous avez l’œil sur les activités ennemies, mieux vous pouvez vous préparer contre une attaque. L’outil de reconnaissance le plus adapté, c’est la tour de guet. Vous pourrez ainsi voir où l’ennemi a placé ses bâtiments militaires. C’est d’ailleurs ces bâtiments militaires dont vous avez vous-même besoin.

Conseil : réfléchissez soigneusement au site de construction de chaque bâtiment. Tant que vous n’êtes pas menacé, vous pourriez hésiter à dépenser l’énorme quantité de ressources nécessaires à la construction d’une forteresse. D’un autre côté, à quoi bon construire une modeste caserne face à une imposante fortification frontalière de l’ennemi ? Dans une situation pareille, vous auriez tout intérêt à construire une forteresse et une catapulte sur-le-champ.

Ça suffit pour les conseils. Passons à l’éditeur de carte. Vous pouvez démarrer l’éditeur de carte depuis Uplay, mais d’abord, sélectionnez le paramètre de langue.

Map / World Editor

L’outil de création du monde vous aidera à créer votre premier monde rudimentaire d’un simple clic.

Vous pouvez régler les dimensions de la carte, le type de paysage (plaine, désert ou toundra), ainsi que l’espace au sol. Après avoir cliqué sur « Créer un monde », une carte vierge sera créée avec les paramètres que vous avez choisis.

Avant de continuer, familiarisez-vous avec les options disponibles dans l’éditeur :

    • Réglage de la hauteur : réglez la hauteur du terrain.
    • Zones de terrain : choisissez divers paramètres pour votre terrain. Eau, lave, montagne, neige, etc. Vous aurez besoin de montagnes pour extraire des ressources, comme l’or, le charbon, le fer, etc. Les symboles dans le coin supérieur droit vous indiqueront si vous pouvez construire dessus, s’ils produisent des minerais, s’ils sont dangereux (la lave, par exemple) ou si vous pouvez n’y placer que des drapeaux (dans le désert, par exemple).
    • Arbres : choisissez parmi un large éventail d’arbres
    • Minerais : placez des minerais dans les chaînes de montagne.
    • Éléments du paysage : granite (important pour la pierre), ainsi que divers embellissements
    • Animaux : placez divers animaux (importants pour le chasseur)
    • Joueur : choisissez combien de joueurs vous voulez aligner sur la carte ainsi que leurs positions de départ
    • Bâtiments petits, moyens, grands : vérifiez quels bâtiments peuvent être construits à un emplacement précis
    • – Monde : vous donne un aperçu de votre carte
    • Créer un nouveau monde
    • Options
      • Nom de votre monde : donnez à votre monde un nom qui en jette
      • Nom du créateur : qui a créé ce monde
      • Charger et sauvegarder le monde
      • Monde test : vérifiez s’il ne manque rien et si tous les joueurs ont une position de départ
      • Enregistrer une image : donnez aux autres joueurs un aperçu de votre carte
      • Quitter l’éditeur

Commandes :

  • Touche Maj. : appuyez sur Maj. pour diminuer les ressources que vous avez déjà placées ou abaisser la hauteur du terrain
  • Ctrl : appuyez sur Ctrl pour supprimer les arbres, les éléments du paysage et les animaux
  • Barre d’espace : activer/désactiver le menu des bâtiments
  • 1-4 / Plus Moins : changer la taille du curseur

Maintenant, l’apparence de votre carte ne dépend plus que de vous. Nous avons pensé que ce serait bien pour vous d’essayer la carte jouée par Ubi-Thorlof. Essayez-le une fois la collection d’histoire publiée.

(Click on the image to download the map)

Vous avez des conseils pour les créateurs de cartes ? Quels sont les éléments à considérer en priorité quand on crée une carte ? Y a-t-il d’autres aspects à prendre en compte ? Vous avez déjà créé une carte, ou vous avez l’intention d’en créer une ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Leave a Comment